Abonnementx

Vous devez être identifiè pour avoir accés à vos abonnements.

devenez ambassadeur de la Manche

L’APA (Allocation personnalisée d’autonomie)

Qu'est-ce que l'APA ?

Allocation Personnalisée à l'Autonomie
C'est une allocation qui s'adresse aux personnes âgées résidant à domicile ou en établissement.
Le but de l'APA est de renforcer la prise en charge des personnes en perte d'autonomie en leur permettant de bénéficier des aides nécessaires à l'accomplissement des actes de la vie courante.



Une aide pour quoi ?

Les besoins qui peuvent être financés par l'APA sont :

A domicile

  • aide à la personne pour les actes essentiels de la vie : hygiène, alimentation, déplacements, surveillance
  • aide aux aidants : soutien à l'entourage pour assurer le quotidien de la personne dépendante
  • aides aux tâches ménagères
  • aides techniques : participation aux frais de repas à domicile, téléassistance, aménagements ou équipements spécialisés dans le logement, frais liés à l'incontinence

En établissement


  • frais supplémentaires engendrés par l'accueil d'une personne dépendante (tarif dépendance de l'établissement)

Qui peut bénéficier de l'APA ?

qui peut bénéficier de l'APAVous devez être âgé d'au moins 60 ans et avoir besoin d'aide pour accomplir les actes essentiels de la vie. Seules les personnes reconnues les plus dépendantes, GIR entre 1 et 4 (grille nationale d'évaluation de la dépendance) peuvent prétendre à l'APA.

Vous devez justifier d'une résidence stable et régulière en France.
Vous pouvez être à domicile ou en établissement.
Une participation pourra vous être demandée en fonction de vos ressources.

Pratique

Renseignez-vous auprès du
Conseil général de la Manche
02.33.055.550

Maison départementale de l'autonomie
Accueil
586 rue de l'Exode
Saint-Lô

Consultez le suivi de votre dossier >>

Un bilan important pour les finances du Département

L'Etat a transféré aux départements le financement de cette allocation personnalisée à l'autonomie. Son coût a fortement alourdi les budgets sociaux des Conseils généraux : ils sont passés de 98 millions d'euros en 2001 à 126 millions en 2003.